Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésGuelmim : Le CNDH donne le coup d'envoi des « concertations régionales avec les enfants » vers une institutionnalisation du principe de participation

Bulletin d'information

Actualités

28-02-2024

Appel à candidature pour le poste de chargé principal de la promotion des droits (...)

Lire la suite

28-02-2024

Le programme prévisionnel des marchés que le CNDH envisage de lancer pour l (...)

Lire la suite

13-12-2023

RÉSULTAT DU TEST ÉCRIT RELATIF AU RECRUTEMENT DE DEUX CADRES CATÉGORIE A AUX (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Guelmim : Le CNDH donne le coup d'envoi des « concertations régionales avec les enfants » vers une institutionnalisation du principe de participation

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) lance, à partir du 3 février 2023 à Guelmim, des «Concertations régionales avec les enfants » qui seront organisées par les  Commissions régionales des droits de l’Homme (CRDH) durant l’année 2023.

L’objectif majeur de ces concertations, lancées par la présidente du CNDH, Mme Amina Bouayach, consiste à permettre aux enfants d’évaluer le dispositif national de mise en œuvre de la « Convention des droits de l’enfant » par les autorités nationales compétentes. Ce processus sera couronné par l’élaboration d’un rapport indépendant des enfants qui sera présenté au Comité des Nations unies des droits de l’enfant par le CNDH, et ce dans le cadre de l’examen du prochain rapport périodique du Royaume du Maroc.

Après avoir consacré le mois de janvier 2023 pour préparer ces consultations régionales, les rencontres avec les enfants démarreront dès le mois de février dans les villes de Guelmim, Tanger, Fès, Marrakech, Agadir, Casablanca et Rabat. Les consultations se poursuivront dans les villes d’Errachidia, Beni Mellal, Oujda, Laâyoune et Dakhla.

Ces consultations seront lancées en présence de Mme Amina Bouayach, le vendredi 3 février 2023 à partir de 9h30 à la grande salle du Conseil Régional de Guelmim-Oued Noun.

Il convient de rappeler que la Présidente du CNDH avait lancé, en novembre 2022 au centre de protection de l’enfance Abdeslam Bennani, la campagne nationale «Je décide de ma destinée », en marge de la journée mondiale des droits de l’enfant afin de contribuer à la promotion et à l’institutionnalisation du principe de participation qui constitue l’un des principes fondamentaux de la Convention relative aux droits de l’enfant.

Haut de page